L'Aube de la création (par PMH)

A l'aube de la Création, Cerda, le Premier, Dieu entre les dieux se leva et contempla son havre de paix. Il passa parmi ses érudits, fiers représentants des huit facettes de son esprit.

Calaelen, Dieu de la beauté et de la nature, était occupé à cultiver son jardin d'une splendeur sans équivoque. Gragdish, Dieu de la violence, forgeait une lame aiguisé comme nulle autre. Parnmourn, Dieu des animaux, s'occupait de fiers bovins, à la force légendaire. Bactic, Dieu de la malice, réalisait une machine aux mécanismes complexes. Balgrim, Dieu de la terre, creusait de profonds tunnels et sculptait comme aucun autre. Helmör, Dieu de la magie, piégeait ses comparses avec sorts et incantations. Malgr, Dieu de l'Obscurité, s'amusait à détruire tout ce que ces camarades construisaient. Enfin, Frowyn, Dieu de la science, cherchait à approfondir ses connaissances, poussé par une curiosité sans égale.

Alors Cerda monta sur le trône et dit: "Erudits et amis, vos oeuvres sont la beauté et la perfection incarnée. J'ai l'idée de créer un monde comme le notre mais de nos propres mains. Grâce à vos talents divers, nous pourrons nous lancer dans ce projet titanesque".

Ainsi, le jour d'après, Cerda leur donna une orbe, sphère parfaite, aussi grande que ses mains et ajouta : "Voici le support vierge de votre travail, allez y de vos idées".

Calaelen créa de grandes forêts et des fleurs toutes aussi magnifiques les unes que les autres. Gragdish créa l'orage et les tempêtes afin de montrer que la violence triomphe toujours parmi les éléments. Parnmourn peupla ce monde de robustes animaux. Bactic créa la physique que tous les éléments devaient respectés. Balgrim érigea de hautes montagnes et de profonds gouffres. Helmör inventa des événements imprévisibles et hors du commun. Enfin Malgr, toujours avide de destruction, décida que rien sur cette terre ne serait éternelle et que tout serait dévoré par un mal qu'il appela Mort. Mais Frowyn ne sut matérialiser sa passion sur cette terre. Il contempla envieusement le travail de ces amis quand une idée lui vient. Il se leva et dit:

"Je vais créer une réplique de moi même, qui évoluera selon ses désirs. Elle sera apte à choisir, mais sera toujours gouvernée par son envie d'en savoir plus". Et Frowyn créa les Humains.

Séduits par l'idée, les autres dieux firent de même.

Calaelen dit: "Mes forêts sont trop précieuses pour qu'une autre forme de vie la détruisent. Mes créatures protégeront celles ci. Ils seront d'un beauté à couper le souffle." Et Calaelen créa les Elfes.

Gragdish dit: "Mes créatures manieront les armes comme aucun, mais seront aveuglés par leur soif de conquête." Et Gragdish créa les Orcs.

Parnmourn dit: "Face à vos créatures, mes animaux ne feront pas le poids. Il leur faudra un représentant digne des vôtres. Ils seront résistants comme un bœuf mais veilleront à bonheur des autres animaux". Et Parnmourn créa les Taurens.

Bactic dit: "Mes créatures seront malignes et compenseront leurs faiblesses grâce à une intelligence pratique hors du commun". Et Bactic créa les Gnomes.

Balgrim dit: "Mes créatures seront résistantes et leur refuge sera la montagne. Ils auront un don pour creuser des tunnels tels que les miens." Et Balgrim créa les Nains.

Helmör dit: "La puissance de mes créatures résidera dans la magie. Elles seront farceuses comme moi et n'utiliseront pas tout le temps les sorts à bon escient". Et Helmör créa les Trolls.

Malgr dit: "Vos créatures seront miennes, après que la Mort les ai emportée." Et Malgr créa les Morts Vivants.

Calaelen, Bactic, Balgrim et Frowyn prirent peur car ils devinèrent que les créatures créées par leurs camarades seraient en concurrence avec les leurs. Bactic proposa une des ses idées lumineuse et demanda à Balgrim de faire surgir une grande parcelle de terre de l'océan. Balgrim s'exécuta. Alors Bactic annonça : "Ceci sera la Terre de nos créatures. Vos créatures ne pourront rejoindre les nôtres et ainsi les détruire." Il baptisa cette terre In'mil, la contrée de l'Alliance Honorifique.

En réponse, Gragdish, Parnmourn et Helmör créèrent une terre aux antipodes d'In'mil, car eux aussi craignaient les créatures de l'Alliance Honorifique. Ils baptisèrent cette terre Karrog Nur, pays de la Horde Sauvage.

Malgr, toujours avide de contrecarrer les plans de ses camarades annonça : "Rien ne sert de nier l'évidence en séparant vos créatures. Elles se retrouveront un jour où l'autre et la Grande Guerre éclatera. Pour cela je crée une terre, qui le jour venu sera révélée à toutes les races et les factions se battront pour la domination de ce nouveau territoire. Je le baptise Lorndor, le pays des songes".

Reposer le livre sur la bonne étagère...